Quand doit-on faire des diagnostics immobiliers ?

Afin de garantir une bonne transaction entre vous et le futur locataire ou acquéreur de votre maison ou appartement, les diagnostics immobiliers sont en effet obligatoires, que ce soit dans le cadre d’une vente ou d’une location. Pour être conforme, le diagnostic immobilier lors de la vente ou la location doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié et formé.

Les diagnostics immobiliers dans le cadre d’une vente

Dans le cadre d’une vente d’une maison ou d’un appartement, nombreux sont les diagnostics obligatoires que vous devez assurer, essentiellement le diagnostic performance énergétique (DPE), diagnostic amiante, ERP (état des risques et pollutions), diagnostic plomb, diagnostic électricité. Les dossiers de diagnostics techniques (DDT), excepté le DPE, doivent être présentés, au plus tard, le jour de la signature de l’acte de vente, et ce dans le but de prouver la conformité d’un bien immobilier aux normes réglementaires. Le DPE est une exception, car le résultat de ce diagnostic doit être précisé dans l’annonce immobilière. Il doit dans ce cas être réalisé avant la mise en vente de la maison ou de l’appartement. Mais pour apporter une véritable plus-value à votre bien et surtout pour rassurer encore plus le futur acheteur, il vaut mieux réaliser l’ensemble des diagnostics à la mise en vente, c’est-à-dire avant la visite du bien et la signature du compromis. Si vous voulez bénéficier de plus amples conseils concernant la mise en œuvre d’un diagnostic d’immobilier neuf, vous pouvez faire appel à Laforêt Paris 17.

Les diagnostics immobiliers dans le cadre d’une location

À l’instar de la vente immobilière, les diagnostics en cas de location d’une une maison ou d’un appartement sont également obligatoires et doivent être présentés, au plus tard, au moment de la signature du bail : DPE, diagnostic de la surface habitable, diagnostic plomb, diagnostic électricité, diagnostic gaz, état des risques et pollutions. Le DPE doit également être visible sur l’annonce immobilière de location. En cas d’absence de celui-ci, le locataire a tout à fait le droit de renégocier le montant du loyer, voire même se désengager du bail sans pénalité. Si vous voulez, surtout pour instaurer une meilleure confiance entre vous et le futur locataire, vous pouvez effectuer l’intégralité des diagnostics obligatoires dès la mise en location du bien immobilier.

Faire appel à un diagnostiqueur certifié

Que ce soit dans le cadre d’une location ou d’une vente, il est toujours préconisé de faire appel à des professionnels comme l’agence immobilière Laforêt pour prendre en main les diagnostics obligatoires de votre bien immobilier. Veuillez juste vous assurer que le diagnostiqueur immobilier que vous avez choisi est bien certifié et qui est bien souscrit à une assurance responsabilité civile professionnelle. En effet, vous devez tout à fait le droit de demander à votre diagnostiqueur de vous montrer un certificat attestant pour voir s’il est bien accrédité à exercer son métier ou non.

Diagnostic des biens en location sur Paris 17 et ses alentours
Savoir évaluer ses biens pour une bonne indemnisation